Pensées Iéshua

14. févr., 2019

 Dans combien d’églises et de temples on a inscrit cette parole de Iéshua !

Pour comprendre sa signification il faut situer les trois mots « Chemin », « Vérité » et « Vie » les uns par rapport aux autres, ce qui, au premier abord semble presque impossible.

Allons...et passons au delà des apparences....

Mais là, une image peut nous éclairer, celle d'un grand Fleuve.

À l’origine d’un fleuve, il y a une source qui jaillit.

Cette Source représente "La Vérité". . .

Vous me comprennez ?

De cette source coule l’Eau...: La Vie . . .,L'Amour !

Au fur et à mesure du Temps, l’eau creuse son Lit, elle se fraie "Un Chemin" . . .

À l’origine, il y a toujours une Source : "La Vérité".

L’eau, la vie qui coule de cette source, c’est "L’Amour".

Et le lit du fleuve, le Chemin, c’est "La Sagesse".

Au fur et à mesure que l’eau jaillit de la source, elle descend et vivifie l’Univers entier dont nous sommes une petite partie...

Si nous voulons boire cette eau dans toute sa pureté, nous devons remonter jusqu’à la source en empruntant le chemin de la sagesse.

Nourris par "L’amour qui est La Vie"....,

Guidés par "La Sagesse qui est le Chemin".... ,

nous arriverons alors à "La Source...qui Est La Vérité. . ." !

Là,vous me comprennez mieux maintenant...?

Avec toutes mes Salutations d'Amour. . .

Namasté. . .        paul, sur une inspiration d'Omraam

10. févr., 2019

 Par l’enthousiasme, vous vous alignez totalement sur le Grand Principe Créateur de l’Univers, sans vous identifier à ses créations.

Là où il n’y a pas d’identification, il n’y a pas d’attachement, une des grandes sources de souffrance.

Une fois qu’une vague d’Energie Créative est passée, la tension structurelle diminue de nouveau et la joie reste dans ce que vous faites.

Personne ne peut être enthousiaste de façon permanente...!

Alors, une nouvelle vague d’Energie Créative arrivera peut-être plus tard, avec encore de l’enthousiasme....

Ainsi và La Vie . . .

Namasté... paul

9. févr., 2019

samedi 9 février 2019

 Combien de gens passent leur temps à critiquer les autres de manière négative et ils en éprouvent de la satisfaction et de la fierté : ils se sentent tellement supérieurs !
En réalité, c’est là une faiblesse dont ils n’ont pas à être fiers...!
Toute parole négative est comme un support matériel fourni aux esprits malfaisants, qui s’en servent pour l’exécution de leurs mauvais desseins.
Vous direz qu’on ne pense pas toujours vraiment le mal que l’on dit de quelqu’un !?
C’est possible,et souvent vraisemblable...,mais on a quand même donné à des entités maléfiques des moyens de nuire,à cette personne...,ainsi qu'à nous mêmes...
Évitez donc les critiques négatives, surtout si vous n’êtes pas tout à fait sûr des faits que vous rapportez.
Et même si c'est le cas,et que pour certaines raisons, vous êtes obligé(?) de parler du comportement d’une personne qui a mal agi, par mesure pédagogique tâchez de finir votre propos en mentionnant au moins une de ses qualités par une critique...,elle,positive !.
Souligner les défauts ou le mauvais comportement des gens n’a jamais servi à les corriger.
Avec des critiques négatives, on ne fait souvent qu’ajouter du mal au mal...
Namasté . . . paul
d'aprés une pensée d'Omraam Mikhaël Aïvanhov
3. févr., 2019

 Le Christ est un principe cosmique.

Ce principe peut se manifester à travers un être qui s’est préparé à le recevoir ; mais un être humain, aussi exceptionnel soit-il, ne peut pas être le Christ, il ne peut pas être l’incarnation de Dieu Lui-même.

Le Christ n’a jamais pris de corps physique et il n’en prendra jamais, il ne peut pas devenir un homme, il entre seulement dans les âmes et les esprits qui sont prêts à se fusionner avec lui. C’est ainsi qu’il est entré dans tous les grands Maîtres spirituels de l’humanité que nous connaissons, ainsi que chez beaucoup d’autres que nous ne connaissons pas.
Le Christ reste un esprit. Et Jésus, comme tous les autres Initiés, devait parcourir un long chemin avant que l’esprit du Christ descende en lui.

S’il a été appelé Jésus-Christ, ce n’est pas parce qu’il était le Christ, mais parce qu’il a reçu le Christ. Et s’il a reçu le Christ, c’est qu’il avait la conscience la plus haute de la présence de Dieu en lui.

C’est donc cette conscience que les humains doivent développer jusqu’à se fondre dans la Divinité pour pouvoir dire un jour comme Jésus :

" Moi et le Père/Mère..., nous sommes Un"

Namasté...

30. janv., 2019

Tellement de livres ont été écrits pour révéler aux humains la loi de Dieu ! Mais avant d’avoir été inscrite dans des livres, cette loi a d’abord été gravée dans leur cœur. Or, chaque religion se présente comme un ensemble de dogmes, de doctrines qu’elle cherche à imposer à ses fidèles ; ils doivent non seulement les accepter, mais être aussi persuadés que" leur religion" est supérieure à toutes les autres, et que c’est dans cette religion seulement, qu’ils trouveront le salut.

Mais cela n’est que du fanatisme.!

Bien sûr, il ne serait pas raisonnable de laisser les humains livrés à eux-mêmes sous prétexte qu’ils doivent lire la loi de Dieu dans leur cœur, car la plupart d’entre eux n’y sont pas encore prêts.

Pour qu’ils puissent lire correctement cette loi, il faut leur apprendre à mettre de l’ordre dans leur Monde intérieur, maîtriser leurs pensées, leurs sentiments, leurs désirs, sinon ce qu’ils liront en eux ne sera que le produit de leur imagination ou même de leurs impulsions les plus primitives...

Le Devoir des Religions est donc d’abord d’enseigner aux humains comment lire La Loi du Père / Mère qui est  inscrite en eux ! ! !