Eclairage : le sacrifice - sri aurobido

Seuls, deux pouvoirs, par leur conjonction, peuvent accomplir la grande et difficile tâche qui est le but de notre effort: une aspiration constante et infaillible appelant d'en bas et une Grâce suprême répondant d'en haut.

Mais la Grâce suprême n'agira que dans les conditions de la lumière et de la vérité: elle n'agira pas dans les conditions imposées par le mensonge et l'ignorance. Car si elle devait se soumettre aux exigences du mensonge, ce serait la ruine de ses propres desseins.

Voici les conditions de lumière et de vérité, les seules conditions sous lesquelles la Force la plus haute descendra; et c'est seulement la plus haute Force supramentale descendant d'en haut et ouvrant le passage d'en bas qui pourra manier victorieusement la nature physique et annihiler ses difficultés.

Il faut un don de soi total et sincère, une ouverture de soi tournés exclusivement vers le Pouvoir divin, une admission, constante et intégrale de la Vérité qui descend, un constant et intégral rejet du mensonge, des pouvoirs et des apparences du mental, du vital et du physique qui gouvernent encore la nature terrestre.

Le don de soi doit être total et s'étendre à toutes les parties de l'être. Ce n'est pas suffisant que le psychique réponde, que le mental supérieur accepte, ou même que le vital inférieur se soumette et que la conscience physique intérieure sente l'influence.

Il ne doit rien y avoir, dans aucune partie de l'être, même la plus extérieure, qui se réserve ou qui se cache derrière des doutes, des confusions, des subterfuges, rien qui se révolte ou se refuse.

Si une partie de l'être se soumet, mais qu'une autre partie se réserve et suive son propre chemin ou pose ses propres conditions, alors chaque fois que cela se produit, vous repoussez vous-même la Grâce Divine loin de vous.

Si derrière votre dévotion et votre soumission, vous abritez vos désirs, vos exigences égoïstes et vos insistances vitales, si vous mettez ces choses à la place de l'aspiration vraie ou que vous les mêliez avec elle et que vous vous efforciez de les imposer à la Shakti Divine, c'est en vain que vous invoquerez la Grâce Divine pour vous transformer.

Si vous vous ouvrez d'un côté ou dans une partie de votre être à la vérité, et que d'un autre côté vous ouvriez constamment les portes aux forces hostiles, il est futile d'espérer que la Grâce Divine demeurera avec vous. Vous devez garder le temple propre si vous désirez y établir la Présence vivante.

Si, chaque fois que le Pouvoir intervient et fait descendre la Vérité, vous lui tournez le dos et rappelez le mensonge qui a été expulsé, ce n'est pas la Grâce Divine que vous devez blâmer de vous faire défaut, mais la fausseté de votre propre volonté et l'imperfection de votre propre soumission.

Si vous appelez la Vérité et en même temps que quelque chose en vous choisisse ce qui est faux, ignorant et non divin, ou même simplement ne soit pas disposé à le rejeter totalement, alors vous serez toujours exposé aux attaques et la Grâce se retirera de vous.

Découvrez d'abord ce qui est faux et obscur en vous-même et rejetez-le avec persistance; alors seulement vous aurez le droit de faire appel au Pouvoir divin pour qu'il vous transforme.
N'imaginez pas que la vérité et le mensonge, la lumière et l'ombre, la soumission et l'égoïsme puissent être admis à demeurer ensemble dans la maison consacrée au Divin. La transformation doit être intégrale, et intégral aussi doit être le rejet de tout ce qui s'y oppose.

Rejetez cette notion fausse que le Pouvoir Divin fera, et est obligé de faire, tout pour vous sur votre demande et quand bien même vous ne satisfaites pas aux conditions posées par le Suprême. Que votre soumission soit vraie et complète, alors seulement tout le reste sera fait pour vous.

Rejetez aussi l'attente fausse et indolente que le Pouvoir Divin accomplisse même la soumission pour vous. Le Suprême demande votre soumission, mais ne l'impose pas. Jusqu'à ce que vienne la transformation irrévocable, vous êtes libre à tout moment de nier et de rejeter le Divin ou de revenir sur le don de vous-même, si vous êtes disposé à en subir les conséquences spirituelles.

Votre soumission doit être libre et spontanée; elle doit être la soumission d'un être vivant, et non pas celle d'un automate inerte ou d'un outil mécanique.

On confond constamment une inerte passivité avec la soumission réelle; mais d'une passivité inerte rien de vrai et de puissant ne peut résulter. C'est la passivité inerte de la nature physique qui la laisse à la merci de toutes les influences obscures et anti-Divines.

Une soumission heureuse, forte et utile est demandée pour que la Force Divine puisse travailler, l'obéissance du disciple illuminé de la Vérité, du guerrier intérieur qui combat contre l'obscurité et le mensonge, du fidèle serviteur du Divin.

Telle est l'attitude vraie, et seulement ceux qui peuvent la prendre et la garder sauront conserver une foi que les déceptions et les difficultés n'ébranleront pas, et passer à travers l'épreuve vers la victoire suprême et la grande transformation.

Sri Aurobindo

Percevoir

En cette période de. . . 'Fin de Temps', avant de quitter la Terre, certaines personnes se rendent compte (mais parfois trop tard...) sur quelles bases fragiles elles ont construit leurs vies.Elles se sont nourries d’illusions, elles se sont laissé séduire par les 'apparences' éphémères.

Et comme, (même en ce moment !) il leur est impossible de faire preuve de lucidité, elles accusent les autres. . .  Mais à quoi sert d’accuser 'les autres'. . . ???  Est-ce que cela changera quelque chose au triste état où elles se trouvent réduites ???  Voici ce que l’on dit connaître : "Tout Être Humain qui descend s’incarner sur la terre Est le Dépositaire d’un Savoir Immémorial concernant son Origine et sa Prédestination." Il dépend seulement de lui que ce Savoir remonte peu à peu à sa Conscience et l’éclaire sur la façon dont il doit conduire Sa Vie, 'Maintenant' ! Alors, avant qu’il soit trop tard, il vaut mieux accepter de Percevoir (percez et vous verrez !)..: Ses Erreurs, Ses Oublis, ses Faiblesses et parfois Ses Fautes !‎, s’efforcer de les réparer...,'autant que faire se peut', et tracer de meilleurs Sillons pour une Vraie Vie.'Maintenant'..., Est un 'Présent'. . .                

iéshua , panseur de maux                       (sur une inspiration d'O.M.A.)

EXAMEN DE NON CONSCIENCE

Nous , Humains croyons pouvoir tout comprendre et tout expliquer par notre mental, notre intellect. Nous prenons plaisir a mettre notre grain de sel partout. A notre compagnon ou notre ami, on répond souvent: " OUI, MAIS...."qui montre bien nos réflexes habituels de dualité et notre difficulté a accueillir  (lol, ça c 'est ma "specialité" parait il mais je me soigne et je m'en rends de plus en plus compte!!).

"L 'examen de conscience" comme son nom l 'indique , est issu de notre travail conscient individuel. Mais la partie inconsciente est bien plus vaste !!!!Et nous en ignorons le contenu, la dimension et l 'importance !!!

Croyez-vous  sincèrement que par un seul travail de type "prise de conscience" - même mené régulièrement tout au long de votre vie -  nous arriverons a "vider toute la valise"  ???Valise qui contient tous les détritus, les chagrins, les conditionnements, les mémoires ancestrales, les mémoires akashiques, les informations erronées de votre ADN, nos failles énergétiques, nos liens relationnels nuisibles, toutes nos blessures d 'âme,  tous nos liens aux inconscients collectifs, aux égrégores et toutes les peurs et enfermements qui en decoulent ???? Je n 'ai rien contre les prises de conscience, bien au contraire , car chaque pas vers la sagesse et le bien-etre est à saisir.

Et cette autre partie de nous, inconsciente, qui n 'émergera jamais à notre propre conscience durant cette vie , qu 'en faisons -nous ???

Pourquoi des personnes qui annoncent qu'elles ont fait 20 ans de travail personnel et souvent dépensé des fortunes, sont celles qui sont le plus souvent dans le marasme et viennent nous consulter ? Quelle est la part qui leur manque qu'elles ont oubliée ???

Tout le passé de nos centaines de vies antérieures, tout notre bagage ancestral, le but de notre incarnation,tout cela nous est voilé à la naissance. Et durant notre vie terrestre actuelle, dans une journée, nous sommes à peine conscients des 60 000 pensées qui nous traversent !!!

Aussi prendre conscience de sa Non conscience ,  de son incapacité à Etre pleinement conscient, ferait il partie du chemin vers l 'Humilité ???Ce chemin d 'Humilité où l 'on s 'en remet à plus vaste que SOI, à l 'Intelligence de la Lumière pour qu'elle s 'occupe de tout cela, du conscient et de l 'inconscient, du physique et du non physique, du visible et de l' invisible, de notre Vie, pour qu'il nous mène vers la Paix , l 'Amour et l 'Harmonie ....car si on l 'avait oublié, ce sont ces puissances spirituelles qui tirent toutes les ficelles de nos vies !!!!

Voilà pourquoi, nous recommandons  d'abord cet excellent exercice qu' est l'examen de conscience (entre parentheses, le refaire regulierement , plus on le fait, plus on nettoie donc, chaque semaine ou tout simplement faire, chaque soir, le point de sa journée.... pour arriver un jour a s'en passer  car on sera conscient a chaque instant).Puis , pour la partie inconsciente , comment faire si ce n 'est de s 'en remettre au Divin, c 'est a dire lui confier cette Partie de nous ?

Avez vous seulement essayé le Pardon (pardon à soi et au Divin )??? le Don de Soi au Divin ??Nous le constatons chaque jour, ceux qui le tentent " épurent" tout ce qui reste cristallisé et qui est inconscient. Ils reçoivent d 'immenses Grâces de toutes sortes (notamment nous  vérifions a chaque fois que le taux vibratoire fait un bon en avant exceptionnel !!!). Ces Grâces nous permettent de  vivre de plus en plus dans le Coeur et de ressentir le Divin en Nous prendre sa place.

Pensée du jour de Cécile , panseuse de maux.

NB : je n 'appartiens a aucun mouvement , groupe. je ne suis d 'aucune Obédience religieuse, politique, associative . Chaque personne construit sa spiritualité selon ses propres experiences et est libre de ses croyances. Donc quand je dis "Divin", chacun y mettra ce qu'il entend (le Dieu en Soi, la Presence, la Source , le Père/ Mère, L'univers, le Créateur, La Conscience, Great spirit, son Guide, son Ange Gardien...etc)

 

 

Vivre sans effort

Qu est ce qui m 'empeche d 'etre heureux ?

Hommage à Guy Corneau " la Joie est un état intérieur qui demande un choix et un peu de travail"