Quelle "fin" imaginez-vous ?

Le tabac tue a petit feu et de façon invisible

La constitution ésotérique de l’homme comprend le corps physique, palpable, et six autres corps non palpables, dits « éthériques ».
Ces six corps entourent le corps physique en s’imbriquant l’un dans l’autre, chacun différemment suivant l’état physique et psychique de la personne.
Une personne peu encline à se détacher du plan physique et matériel de 3ème dimension ne verra toujours que le corps physique.
Si, en plus, elle n’a aucune notion de l’âme, elle ne s’en tiendra qu’au plan rationnel et son éternel « ce qui n’est pas prouvé scientifiquement ne peut pas exister ».
Benjamin Franklin disait : « Il ne peut pas tomber de pierres du ciel parce qu’il n’y a pas de pierres dans le ciel ».
Ben voyons !
Lui, au moins, a l’excuse qu’à son époque, les moyens scientifiques étaient encore assez limités pour qu’on émette ce genre de réflexion sans se couvrir de ridicule.
Mais là n’est pas le sujet de mon propos et nous resterons ici sur un plan purement ésotérique, parapsychologique dans le premier sens du terme.
Donc, en résumé, l’humain est composé d’un corps physique et de six corps magnétiques entourant le corps physique.
Le premier corps magnétique s’appelle le corps éthérique. Il colle au corps physique auquel il donne l’énergie pour s’animer (le « souffle » qui active la machine). Il apparaît comme une brume laiteuse pouvant atteindre 30 cm d’épaisseur.
Il est visible assez couramment avec un peu d’expérience.
C’est en général sur lui qu’on travaille pour rééquilibrer le corps physique, quitte à se faire passer pour cinglé par la gente scientifique.
C’est dans le corps éthérique que s’ancrent les chakras, sept portes d’énergie qui nous relient comme des piles aux vibrations telluriques (de la terre) et cosmiques (du ciel).
Ainsi, bien ancré entre ciel et terre, bien connecté aux pôles positif et négatif de l’univers, nous vivons sainement, tant sur le plan physique que mental.
Autour du corps éthérique se trouve le corps astral qu’on appelle plus couramment l’aura. Il est souvent symbolisé par le cercle doré autour de la tête des saints et des grands initiés dans les fresques religieuses.
Il est révélé particulièrement dans les Photos du procédé Kirlian. Très beau, très coloré, il est
impressionnant, magnifique.
En principe.
Car certaines substances le détériorent pour lui donner un aspect triste, éteint, avec toutes les conséquences que cela peut engendrer sur la santé physique.
Ceux qui subissent cette anomalie sont ce que j’appelle « les humains gris ».
Les causes de ce phénomène affligeant sont diverses. Mais la plus courante est le tabagisme.
Tabac : plante vivace riche en nicotine.
Nicotine : alcaloïde tiré du tabac, violent excitant du système neurovégétatif.
A l’origine, le tabac est une plante sacrée réservée aux offrandes faites à la « Mère Terre ». C’est même une des quatre plantes offertes lors de l’initiation amérindienne de la Tente de Sudation.
Qu’en est-il aujourd’hui ?
Tout le monde connaît les méfaits du tabac sur le corps physique.
Mais, comme la partie cachée de l’iceberg, le pire est ce que l’on ne voit pas.
Le tabac bloque les chakras, ces roues d’énergie qui nous relient à la terre et au ciel. Vous vous souvenez ?
Il finit même par les refermer, voire les griller définitivement.
Evidemment, les conséquences sont assez désastreuses, d’autant plus qu’elles sont d’abord invisibles avant d’atteindre le corps physique.
Au fil des cigarettes, petit à petit, le corps astral se ternit. Les couleurs s’estompent, des trous apparaissent par endroit. La luminosité s’atténue, les connexions se coupent et isolent de plus en plus les différents corps de la terre, du ciel et d’eux-mêmes.
C’est comme si le tabagisme enfermait l’humain dans une coque imperméable à toutes les énergies de l’univers. Ainsi, le corps physique s’étiole puisqu’il n’est plus soutenu par
les corps éthériques. La dépendance et les maladies s’installent.
Imagineriez-vous de vivre dans un caisson étanche et triste qui vous coupe de toute influence de la terre et du ciel ? Qui finit parvous étouffer, déjà mentalement dans la dépendance puis
physiquement en refermant vos poumons, en les asphyxiant lentement ?
Non, bien sûr !
C’est pourtant dans cette boite hermétique dont ils n’ont même pas conscience que les « humains gris » mettent tant de force à s’enfermer, lorsque le tabagisme est devenu le maître de leur vie. Cette intoxication éthérique cloue le corps physique dans un environnement de plus en plus étroit et contraignant, comme un enlisement.
Alors, si le corps physique doit rester le temple de l’âme, quelle place peut-il rester pour elle dans un être qui s’atrophie de la sorte ?
Les « humains gris » sont comme des plantes arrachées de leur milieu naturel, desséchées, perdant leurs feuilles petit à petit, jusqu’à la destruction complète.
Où est l’intérêt ?
Une fois de plus, tout est question de choix.
Mais si le tabagisme est surtout une forme de compensation d’un manque, la première chose à faire n’est-elle pas d’essayer d’identifier ce manque, le plus souvent d’ordre affectif, afin de pouvoir le combler autrement ?
Car, pour arrêter de fumer, le courage et la volonté ne suffisent pas toujours. Ce n’est jamais équilibrant de supprimer quelque chose sans le remplacer par autre chose.
Pour moi, la véritable question n’est donc pas : « Faut-il arrêter de fumer » mais «Par quoi faut-il remplacer ce besoin de fumer si impératif qu’il en est mortel ? »
C’est souvent tout un aspect de l’existence qu’il faut remettre en question.
Pas facile bien sûr ! Mais est-il plus facile d’être un « humain gris » ?
Jusqu’à quel point sommes-nous capables de devenir les propriétaires de notre vie ?
Tout est là !

Texte de Agnès Andersen - les Humains Gris

Se libérer du tabac

Se libérer d 'une relation toxique

"Plus rien ne me fera accepter et tolérer des relations où je ne suis pas reconnue et estimée" exprime Meena GOLL avec une grande sagesse. Pour vous soutenir dans votre libération,nos techniques "quantiques" permettent notamment le nettoyage des mémoires cellulaires et des informations limitantes de votre ADN. Vous souhaitez les apprendre pour votre auto-traitement ? Contactez -nous.